Manche Telecom

partout, le numérique pour tous

Découvrir

Le réseau téléphonique est constitué historiquement de lignes téléphoniques convergeant vers des sous-répartiteurs et des répartiteurs. Chaque abonné dispose d'une paire de fils de cuivre dédiée, de son domicile jusqu'au répartiteur.

Depuis la fin du monopole d'Orange/France Telecom en 2001, le réseau téléphonique est ouvert à la concurrence. Cela donne lieu au dégroupage.

Le dégroupage partiel permet aux nouveaux opérateurs (SFR, Free, Neuf, etc.) de proposer un service haut-débit sur la bande de fréquences haute de votre ligne, tandis que France Telecom continue de fournir le service de téléphonie sur la bande basse. Vous conservez donc l'abonnement téléphonique de France Telecom en cas de dégroupage partiel.

Le dégroupage total permet à l'opérateur de raccorder l'intégralité d'une ligne à ses propres équipements, et donc de fournir à la fois la téléphonie et le haut débit : vous n'êtes donc plus abonné à France Telecom en cas de dégroupage total.

En permettant aux opérateurs alternatifs de bénéficier d'un accès "direct" au client final et de fournir un service différencié de celui de France Telecom, le dégroupage rend possible une concurrence réelle dans les offres commerciales et, par conséquent, une baisse des tarifs.

Le dégroupage donne accès à l'ADSL (asymetric digital subscriber line) qui permet de transférer des informations tels que Internet, la téléphonie et la télévision, plus connu sous le nom d'offre Triple Play.

Mais toute personne qui dispose d'une ligne téléphonique n'est pas forcément éligible à l'ADSL. Cela dépend de la qualité de la ligne téléphonique, de la qualité de l'installation et surtout de la distance qui sépare le client du central ADSL. Plus cette distance augmente, plus le débit diminuera.

C'est ainsi que demeurent des zones blanches à l'ADSL, c'est-à-dire des zones où les lignes téléphoniques n'offrent pas le haut-débit.

Pour ces zones existe la technologie WifiMax. Il s'agit d'une technologie de communication radio utilisant les ondes hertziennes permettant des débits jusqu'à 6Mbit/s Symétrique. Le rayon de couverture du WifiMax est de maximum 6 km à vue de l'antenne émettrice.

Le WifiMax permet un accès à Internet et au service de téléphonie dans des conditions qualitatives équivalentes à l'ADSL, avec à la différence de l'ADSL la possibilité d'envoyer des informations très rapidement (alors que l'ADSL est surtout conçu pour les recevoir).

Mais parce que le numérique constitue un véritable projet de société, des priorités nationales ont été fixées pour le renforcement des infrastructures avec le déploiement de la fibre optique jusqu'à l'habitant. On appelle cela le FTTH : Fiber To The Home, interconnexion à l'aide de fibre optique, jusqu'au domicile du client.


Retour à l'accueil