Manche Telecom

partout, le numérique pour tous

Décembre 2009

Ouverture du très haut-débit de la Communauté de Communes de l’Agglomération Saint-Loise.

Avec la mise en service des 4000 premières prises FTTH (raccordement des utilisateurs finaux directement en fibre optique), les collectivités de la Manche franchissent une nouvelle étape dans l’aménagement numérique de leurs territoires et vers les réseaux de nouvelle génération.

Un peu d’histoire…

Grâce à 1200 km en fibre optique, le très haut-débit est déjà une réalité pour de nombreux habitants et entreprises.

Grâce au dégroupage des centraux téléphoniques du département, les fournisseurs d’accès internet peuvent désormais proposer leurs services.

Grâce à 221 sites WifiMax, plus de 2100 utilisateurs, théoriquement privés du haut-débit par les fils téléphoniques classiques, bénéficient d’un accès au haut-débit par la voie des ondes.

Fibre optique, ADSL, WifiMax… cette diversité technologique permet d’amener un service haut-débit sur l’ensemble du territoire sans discrimination. Les habitants du milieu rural bénéficient des mêmes offres de service que les habitants des grandes agglomérations françaises.

Sans intervention publique, 5 % des Manchois seraient restés avec un raccordement à 56 kbits/s (en bas débit). Ces Manchois disposent d’offres à 3 Mbits/s descendant aujourd’hui, à l’exception de 140 à 400 d’entre eux à ce jour.

13 % des Manchois auraient disposé d’offres inférieures à 2Mbits/s en ADSL. Ils disposent à ce jour d’un choix entre une solution ADSL inférieure à 2Mbits/s et une offre Wifi à 3Mbits/s.

Dès 1995, le Conseil général de la Manche s’était engagé dans une politique ambitieuse en matière de technologies de l'information et de la communication. Conscient des enjeux que représente le haut-débit, le Département a décidé, en 2000, de créer son propre réseau de communications électroniques, un réseau de collecte en fibre optique irrigant le territoire. Mais ce projet ne pouvait se réaliser sans un partenariat fort de toutes les collectivités. Le Conseil général de la Manche a proposé aux communautés de communes d’adhérer à un Syndicat Mixte qui est devenu Manche Numérique.

Dès 2004, couvrir la totalité du territoire en haut-débit dans les meilleures conditions concurrentielles constituait une priorité pour Manche Numérique. La mise en œuvre d’une délégation de service public, mission assurée par la société Manche Telecom, a permis d’atteindre cet objectif. Conjointement, le développement des usages du numérique complète l’approche globale d’aménagement numérique du territoire.

Le choix d’une délégation de service publique s’est avéré judicieux car l’intervention publique a généré un effet levier important avec un investissement de 48 millions d’euros à ce jour, partagés entre Manche Numérique et Manche Telecom.

En 2004, Manche Numérique avait fixé une exigence de 2 Mbits/s pour tous, l’objectif est pleinement atteint. 99,92 % de la population est aujourd’hui couverte en haut-débit.

Retrouvez un article de Ouest France : "De l'Internet dix fois plus rapide à Saint-Lô" (PDF, 80 Ko)


Retour à l'accueil